La Victoire de l’Action Individuelle revient à Hubert Journel, lanceur d’alerte

13 Décembre 2016

 

C’est avec une immense fierté que Tébéo et TébéSud, en la personne d’Olivier Clech, ont remis le trophée de l’Action Individuelle à Hubert Journel. Le médecin généticien de l’hôpital de Vannes a accumulé 400 dossiers Dépakine depuis 1984 : il lance l’alerte sur les dangers de cet antiépileptique commercialisé depuis 1967 par le laboratoire Sanofi, qui provoque un risque de retard, de malformation et de déficit intellectuel chez les enfants exposés durant la grossesse.

Et c’est avec émotion que Marie-Charlotte, qui fait partie des bébés nés sous Dépakine et s’est engagée dans la lutte aux côtés d’Hubert Journel, est montée sur scène pour représenter le généticien. Un moment particulièrement émouvant où la jeune femme a tenu, après avoir rappelé en chiffres les ravages de ce « scandale médical », « à remercier Monsieur Journel d’avoir consacré une partie de sa vie à ses recherches. La génétique, la science et la recherche, c’est la vie ».

Hubert Journel n’était pas le seul lanceur d’alerte que le jury a choisi de mettre en lice pour cette victoire : Irène Frachon, de l’affaire médiator, a également concouru aux côtés de Françoise Livinec, fondatrice du centre d’art contemporain d’Huelgoat.