Trois bretons en or nommés pour la Victoire de l'Action Individuelle

13 Novembre 2016

Ils ont contribué par leur action, qui relève souvent du combat, au bien du plus grand nombre : lanceurs d'alerte ou créatrice de lieu et d'événements fédérateurs, voici les trois nommés de ces Victoires qui saluent l'Action Individuelle à la bretonne !

Irène Frachon, la fille de Brest

Brest (29)

Terminé, le combat de la pneumologue brestoise contre le Médiator ? Six ans après avoir dénoncé les dangers mortels du médicament coupe-faim du laboratoire Servier, Irène Frachon lutte pour que les victimes qui ont développé de graves pathologies cardiaques soient indemnisées. Le film d’Emmanuelle Bercot, « La fille de Brest », sorti le 23 novembre, éclaire son combat. 

Hubert Journel, lanceur d’alerte

Vannes (56)

Après avoir alerté sur les risques d’exposition des fœtus à la Dépakine, cet antiépileptique commercialisé depuis 1967 par Sanofi, Hubert Journel rédige avec d’autres médecins un protocole de soin national qui sera diffusé fin 2016. Le médecin généticien de l’Hôpital de Vannes a accumulé 400 dossiers Dépakine depuis 1984.

Françoise Livinec, l’été est un art

Huelgoat (29)

Transformer une ancienne école des filles en centre d’art contemporain : c’était le pari fou de Françoise Livinec et elle l’a gagné ! L’exposition et les conférences des « Etés des treize dimanches », avec des intervenants aussi prestigieux que l’historienne Mona Ozouf ou le philosophe Michel Onfray, attirent désormais près de 10 000 visiteurs de mai à septembre,