Irène Frachon est notre Bretonne de l'année!

14 Décembre 2016

Le Breton de l'année est une Bretonne, et quelle Bretonne ! Dans toute la France on parle maintenant d'elle comme la Fille de Brest, depuis la sortie du film d'Emmanuelle Bercot qui se penche sur le combat qu'elle mène contre le Médiator. Irène Frachon, médecin pneumologue au CHRU de Brest, a reçu le trophée paré d'or de ces troisièmes Victoires de la Bretagne pour sa lutte quotidienne auprès des victimes de ce scandale médical. 

"Je suis arrivée il y a maintenant vingt ans en terres bretonnes. Je suis très émue de devenir ce soir Bretonne d'adoption. Si je suis là, c'est pour parler de mon combat qui n'aurait pas pu être possible ailleurs qu'en Bretagne". Irène Frachon a rendu hommage à toutes les victimes directes et indirectes du coupe-faim des Laboratoires Servier, et en particulier à Joëlle, la première patiente et victime que la médecin pneumologue a rencontré il y a dix ans maintenant. "Joëlle était briochine" : ces mots ont longuement résonné dans la salle Hermione pendant que le public, après une longue ovation, buvait les paroles de la lançeuse d'alerte.

En retraçant son combat, Irène Frachon a tenu à saluer vivement l'engagement et le travail d'Hubert Journel, médecin généticien à l'Hôpital de Vannes, qui a remporté la Victoire de l'Action Individuelle quelques instants plus tôt. Hubert Coudurier, P.DG du groupe Télégramme, a eu la fierté de remettre la punkette à la crête dorée à notre Bretonne de l'Année.