Du sport breton qui vaut de l'or

01 Décembre 2015

Si nos nommés à la Victoire du sportif ont brillé en 2015 en voile, cyclisme et athlétisme - domaines où les Bretons excellent depuis longtemps - il faut savoir que les premiers champions bretons se sont illustrés dans des sports moins traditionnels. La preuve.

A voile et à cheval

Le sport breton a ses grands, ceux qui ont fait frissonner des générations entières : Bernard Hinault, Eric Tabarly ou Valérie Nicolas font partie de ces athlètes héroïques portés par la Bretagne, entre bien d'autres noms couronnés de gloire. 

Mais qui étaient leurs ancêtres un peu gaulois ?

Bien avant la voile, le vélo ou le ballons rond, ce sont des athlètes rennais qui se sont illustrés à l'épreuve du tir aux Jeux Olympiques de Paris 1900 : Léon Moreaux et Achille Paroche ont visé dans le mille à l'épreuve du tir et sont devenus les premiers bretons à avoir été touchés par la fièvre de l'or olympique.

Huit médailles olympiques pour l'escrimeur breton

Depuis, plusieurs phénomènes sont passés par là, parfois un peu oubliés, comme Philippe Cattiau, l'escrimeur qui rafla huit médailles olympiques de 1920 à 1936 ! En 1912, c'est en équitation que le Commandant Cariou s'illustre par la maîtrise de sa monture et remporte l'or. On pourrait encore citer les médaillées olympiques Maryvonne Dupureur, Marie-Pierre Duros ou Gilles Quénéhervé en athlétisme ou Émilie Le Pennec (championne olympique à Athènes en 2004) en gymnastique. Ou encore le tout dernier champion made in Breizh : en juin dernier, le cycliste finistérien Raymond Hamon a explosé le record du monde sur piste des seniors de plus de 80 printemps ! La barre est maintenant placée à 36,176 km, contre les 32,191 km du précédent record. Chapeau l'athlète !

Il faut sauver le record de crêpes !

Oui les Bretons sont sportifs, et ce depuis longtemps, mais il est un record qui nous échappe. Et c'est inadmissible : le record du monde de crêpes (2,753 réalisées en 12 heures).  Ca n'est pas vraiment un sport, mais cela s'en rapproche tant la performance demande de l'entraînement et de la technique. Or c'est un habitant du Pas-de-Calais, Nicolas Dussenne, qui détient le record. Alors, aux noms de tous les glorieux anciens qui ont élevé le sport breton, il va falloir se retrousser les manches !